NEC Display Solutions Europe - Stereoscopic 3D Website   -  www.3d-nec.com

français

Quel système 3D ?

Aujourd’hui, la technologie 3D est bien présente, de la projection cinéma-tographique en 3D aux caméras de poche qui enregistrent et lisent en 3D. Nous pouvons tous instantanément charger nos propres vidéos 3D sur Internet, et les partager avec le monde entier. En l’absence de normes communément adoptées et un marché en pleine expansion, choisir la bonne technologie 3D selon l’usage que vous souhaitez en faire est un véritable défi car il existe multitude de systèmes 3D différents. Nous vous présentons ici les principaux systèmes d’affichage 3D actuellement développés.
DummyImage
VISIONNAGE EN 3D SANS LUNETTES

La solution idéale pour le visionnage 3D consisterait sans doute à pouvoir se passer de lunettes. Mais les systèmes actuellement mis en oeuvre ont des limites. Tant que le contenu 3D est réduit et proche de l’oeil, comme sur un notepad ou l’écran d’une caméra de poche ou encore un téléphone portable 3D, il est possible de recourir à un effet lenticulaire appliqué aux différentes parties de l’image pour chaque oeil. Cela est réalisé au moyen de minuscules lentilles sur l’écran, qui dirigent la lumière selon différents angles – certaines la dirigeant vers l’oeil gauche, d’autres vers l’oeil droit –, à condition que le spectateur occupe une position donnée par rapport à l’écran de l’appareil. Ces écrans lenticulaires sont à présent capables d’afficher du contenu 3D vers plusieurs emplacements. Mais à une distance normale de visionnage, ces emplacements sont limités, de même que le nombre de spectateurs profitant simultanément d’images en 3D de bonne qualité. Des systèmes lenticulaires sont actuellement mis au point, utilisant des caméras qui détectent les mouvements des spectateurs, et adaptent la lenticulation en conséquence, afin d’optimiser l’expérience 3D, quel que soit l’emplacement des spectateurs.



VISIONNAGE 3D À FAIBLE COÛT

Visionnage anaglyphe 3D
L’anaglyphe 3D est un procédé bien connu. Il fonctionne avec des lunettes dotées de filtres éliminant les différents éléments en couleur, afin de séparer les deux images pour chaque oeil. C’est une solution économique puisque les lunettes ne coûtent presque rien, mais la qualité de la 3D anaglyphe est généralement faible. Les couleurs étant détériorées par le processus de réplication 3D, à la longue le visionnage peut s’avérer inconfortable, et au final décevant. Cette technologie est toujours employée, car sa mise en oeuvre est rapide. Cependant, elle convient davantage à une consultation informative de courte durée qu’au visionnage de films ou à la pratique de jeux en 3D.

Visionnage 3D à obturateur d’entrée de gamme
Récemment, la technologie d’obturateur actif (l’une des technologies employées dans le cinéma numérique) est devenue plus abordable, et a été largement adoptée par le marché grand public, devenant la norme en télévision, projection, jeux et enseignement 3D. NEC est le premier à doter ses projecteurs 3D de la technologie DLP® Link, afin d’offrir des solutions économiques de home cinéma, de jeux, ou encore de projection 3D à projection ultra-courte. Les lunettes 3D de NEC sont compatibles avec toutes ces solutions. Les lunettes LCD à obturateur recourent à des cristaux liquides pour rendre chaque lentille alternativement transparente ou opaque. Grâce au débit rapide, le cerveau a l’impression de percevoir les deux images en même temps, et non l’une après l’autre. Le débit effectif pour chaque oeil représente la moitié du débit total. À 120 Hz, chacun d’eux reçoit 60 images par seconde.



VISIONNAGE 3D DE QUALITÉ

La qualité de la 3D dont vous profitez au cinéma est encore loin de celle que vous pouvez obtenir chez vous. Hormis la résolution et la taille de l’image, des solutions de home cinéma - comme la série NC de NEC - utilisent la technologie Triple-Flash pour offrir les meilleures performances à 144 Hz. Toutes les technologies 3D – polarisation, séparation des couleurs par filtres de fréquences et lunettes à obturateur – fonctionnent avec un seul projecteur. Il existe une solution à deux projecteurs : chacun d’eux est doté d’un filtre polarisant et ne transmet le signal qu’à l’un des deux côtés des lunettes à obturateur.



LUNETTES AVEC ÉCRANS INTÉGRÉS (RÉALITÉ VIRTUELLE)

Cette technologie entraîne des coûts élevés, car les lunettes sont dotées de deux écrans qui afffichent une image différente pour chacun d’eux. Malgré les limitations de la résolution maximale affichable, ces lunettes simulent une expérience très proche de la réalité. Nul besoin d’interpolation de couleurs, d’obturation séquentielle, de polarisation ou de redirection d’images : chaque oeil voit des images légèrement différentes et ajoute une dimension spatiale pour recréer des formes. Malgré les coûts et la difficulté de fabriquer des lunettes à la fois confortables et capables d’afficher de hautes résolution, cette technologie est sans doute promise à un bel avenir.

CarImg

DummyImage DummyImage

DummyImage

DummyImage

DummyImage

QUELLE 3D?

Avantages Inconvénients
DummyImage DummyImage

Solutions lenticulaires

Le visionnage 3D sans lunettes, permettant des couleurs précises et le visionnage depuis plusieurs emplacements déterminés. Résolution horizontale réduite, emplacements de visionnage limités. Manque de précision des couleurs, et peu compatible avec les jeux 3D.
DummyImage

Lunettes anaglyphes

Une bonne solution, économique, capable de hautes résolutions sans perte de qualité, pour les jeux ou les communications rapides. Faible reproduction des couleurs comparé aux autres systèmes. De longues durées de visionnage peuvent entraîner de l’inconfort, voire des nausées.
DummyImage

Lunettes LCD actives

Une solution de grande qualité 3D, aussi bien à la maison que dans de grandes salles, avec une excellente reproduction des couleurs pour un inconfort minimal. Très utilisée au cinéma, elle autorise une haute luminosité, des noirs profonds et des blancs saisissants.
Les lunettes sont relativement onéreuses. Cette solution nécessite des taux de rafraîchissement élevés, ainsi qu’un équipement plus coûteux à exploiter. Avec la technologie de projection 3D DLP® Link de NEC, elle devient cependant plus abordable.
DummyImage

Lunettes à filtres polarisants

Précision des couleurs, haute résolution, compatible avec les jeux 3D. Des effets “fantômes” peuvent apparaître si le réglage n’est pas précis, ainsi que des lignes visibles lors du visionnage en 2D.
DummyImage

Lunettes de réalité virtuelle

Précision des couleurs et réalisme de l’expérience utilisateur, grâce à la présence de caméras intégrées aux lunettes. Solution onéreuse, visionnage potentiellement inconfortable et décevant. Limitation de la résolution.